28 mars 2010

Vernissage éphémère

La semaine dernière, nous nous sommes réveillés, c'était le printemps et dehors, la nature nous avait préparé un magnifique paysage verglacé tout illuminé de soleil. Malgré l'urgence du travail qui m'attendait, je n'ai pu m'empêcher de filer, caméra au cou, faire une escapade au Mont-royal, sachant que nous n'en avions que pour quelques heures d'enchantement.


Quelques passants et moi avons profité de cet étonnant concert de tintements de verres cassées, de chuchotements de bourgeons bougonneux et de grincements de branches emmurées d'un vêtement de glace.



1 commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget