16 février 2009

L'homme sur le fil




  • C'est l'histoire véridique d'une jeune funambule Philippe Petit qui décide de traverser sur un fil de fer, en toute illégalité, la distance entre les deux tours jumelles du World Trade center qui sont en 1974 en pleine construction (104 étages). Aidé de ces amis complices, il élaborera un plan très complexe pour exécuter cet exploit qui en ébahira plus d'un.
  • J'ai regardé ce film de James Marsh en fin de semaine et j'en suis toute retournée. Au-delà de l'aspect poétique de cette performance, je me demande comme une ultime question sur la vie: Est-ce que ce geste plein de charme et d'audace vaut plus que tout? Je suis moi-même souvent emportée par ce vertige de réaliser quelque chose de grand et de sublime qui donnerait un sens à ma passion. Il me semble que les obstacles sur la route ne deviennent alors qu'une partie de ce processus. L'objectif est dans la mire et plus rien n'entre en ligne de compte. Cette force qui en résulte est si admirable, le focus et la concentration sont tels que quelqu'un arrive à franchir toutes ses peurs d'une manière si sûre. C'est si magique de sentir cette ivresse. Mais qu'arrive-t-il si les gens qu'on aime font partie des obstacles? Je ne peux pas m'imaginer que je sacrifierais ça même pour être immortalisée.
  • Si vous louez ce film "Man on wire" regardez l'interview dans les bonus qui est encore plus intéressante que le film à mon avis car il en dit beaucoup plus sur sa manière de voir. On ne peut pas comprendre ce geste sans ça. J'en suis éblouie! Mais, je ne sais pas si on a le droit de faire vivre ça aux autres autour de nous. Quelque part c'est l'essence de la vie que ça touche. Vaut-il mieux une vie pleine d'éclats et de bouleversements qu'une longue et paisible vie toutes en nuances? Je me demande si nous n'avons pas toujours un peu ce combat à mener envers et contre tous pour chacune de nos passions.
Je me promet de lire son livre " Traité du funambulisme" et je vous en reparle.

2 commentaires:

  1. STP Genevieve, ne fais pas la même chose que le monsieur!(ca me donne tout de même le gout de connaitre sa philosophie! à suivre...)Ceci dit, Il y a pleins de manières de vivre intensément et je trouve que tu fais ca très fort dans ta constance à suivre tes rêves et respecter ta propre philosophie!

    RépondreEffacer
  2. T'inquiètes, j'ai un terrible vertige debout sur ma chaise à peinturer mon plafond! Ça doit être pour ça que j'en revient pas. Mais, merci pour tes commentaires. Je fais mon possible pour rester enligner sur mon propre fil.

    RépondreEffacer

Une erreur est survenue dans ce gadget